-

AG2R LA MONDIALE devient partenaire santé de l'Alliance digitale contre le Covid-19 et soutient le site d'information MaladieCoronavirus.fr

MaladieCoronavirus.fr est le premier site d’information et d’orientation grand public et gratuit référencé par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Avec déjà plus de 600 000 consultations et un taux d’orientation de 10 % vers le 15, le site - lancé mercredi 18 mars - confirme son utilité dans la baisse de la pression sur le numéro d’urgence. 8 nouveaux partenaires rejoignent l’Alliance Digitale contre le Covid19 et apportent leur soutien au déploiement du site auprès des Français : AG2R LA MONDIALE, AstraZeneca, CompuGroup Medical, Johnson & Johnson, La Banque Postale Assurances, Malakoff Humanis, MesDocteurs et le groupe VYV.

MaladieCoronavirus.fr est le premier site d’information et d’orientation sur le Covid-19 référencé par le ministère des Solidarités et de la Santé. Le ministère a validé un algorithme co-développé par l’Institut Pasteur et l’AP-HP permettant d’orienter, via des outils numériques, les personnes pensant avoir été exposées au Coronavirus. Le ministère invite les personnes concernées à utiliser cette application web référencée pour prendre connaissance de la marche à suivre en cas de doute (appel du médecin traitant, appel du SAMU Centre 15, etc.). Le lien vers MaladieCoronavirus.fr est accessible depuis vendredi 20 mars sur le site internet du ministère.

Ouvert depuis mercredi 18 mars, le site MaladieCoronavirus.fr permet à toute personne pensant avoir été exposée au Covid-19 ou manifestant des symptômes de réaliser gratuitement et simplement une autoévaluation et de bénéficier de préconisations d’orientation adaptées à son état de santé. Avec MaladieCoronavirus.fr, l’utilisateur dispose de préconisations fiables et pertinentes générées par un algorithme validé par une commission scientifique indépendante et évolutif, d’un environnement numérique neutre et sécurisé, et de la possibilité de contribuer à la recherche contre le coronavirus.  

Trois jours seulement après son lancement, le site a déjà reçu la visite de plus de 600 000 personnes, au rythme d’environ 600 consultations par minute. Parmi celles-ci, seules 10 % des personnes ont été orientées vers le 15. Un chiffre qui illustre l’utilité du site dans la réduction de la pression sur le 15 grâce à sa capacité d’orientation du public.

Huit nouveaux partenaires apportent leur expertise technique et médicale, leur appui financier et/ou leur soutien à la promotion de cette initiative d’intérêt collectif : AG2R LA MONDIALE, AstraZeneca, CompuGroup Medical, Johnson & Johnson, La Banque Postale Assurances, Malakoff Humanis, MesDocteurs, le groupe VYV.
Ces partenaires rejoignent l’Alliance Digitale contre le Covid-19, un consortium d’acteurs du numérique et de l’e-santé créé par Kelindi, Docaposte (Groupe La Poste), Dernier Cri avec le soutien d’Allianz France et De Gaulle Fleurance & Associés.

De plus, MaladieCoronavirus.fr propose des conseils en matière de pharmacovigilance en lien avec covid19-medicaments.com, un site d'information à destination des patients qui présentent des symptômes potentiels de Covid-19 et qui se posent des questions sur leurs médicaments. Ce site a été mis en place par le réseau des centres de pharmacovigilance de France et du service de pharmacologie médicale de Bordeaux et réalisé par Synapse Medicine.

« Dans ce contexte particulier, la fiabilité de l’information donnée aux Français est un élément essentiel du dispositif de santé publique. Les résultats du site MaladieCoronavirus.fr qui s’appuient sur un algorithme validé par un comité scientifique sur la base des dernières informations cliniques (stade 3 épidémique) sont de nature à rassurer les utilisateurs et à optimiser la pertinence des appels au 15. » indique le docteur Fabrice Denis, coordinateur médical de l’application. « Face à la situation sanitaire grave qui touche la France aujourd’hui, l’engagement de Docaposte au sein de l’Alliance Digitale contre le Covid-19 sonne pour nous et nos équipes e-santé comme une évidence. En tant que filiale numérique du Groupe La Poste, cette mission d’intérêt public s’inscrit totalement dans notre rôle de tiers de confiance numérique souverain. » précise Olivier Vallet, Président Directeur Général de Docaposte.

Un site construit sur des bases scientifiques avec un usage sécurisé et éthique de la donnée

Des préconisations établies sur des bases scientifiques
En quelques minutes seulement, l’utilisateur saisit les réponses à une vingtaine de questions sur ses antécédents de santé et les symptômes ressentis. A l’issue du questionnaire, le site délivre des préconisations élaborées de manière neutre au moyen d’un algorithme validé par un comité scientifique. Les préconisations ont été établies sous l’égide du groupe de travail COVIDTELE qui réunit des médecins spécialistes de l’AP-HP, des CHRU de Rennes, Lille et Bordeaux, du CHRU et de l’Université d’Angers, du Centre Hospitalier et de l’Université du Mans, de l’Institut Pasteur et de l’Institut de Cancérologie du Mans avec la contribution de médecins spécialistes de médecine libérale, de médecine d’urgence, infectiologues, des ingénieurs en e-santé et des plateformes de téléconsultation et télésurveillance. Le site est mis à jour en continu par une équipe de médecins, ingénieurs et spécialistes de l’épidémie.

Une priorité : la sécurité des données
Une attention particulière est portée à la vie privée des utilisateurs et à la sécurité des données saisies dans l’application. Le site n’utilise pas de cookies, il n’est pas fait usage de tiers outils de suivi des visiteurs. Le test est anonyme et gratuit. Les données sont stockées dans le plus strict respect de la sécurité, de la confidentialité et des réglementations en vigueur dans les data center installés et opérés en France par Docaposte. La filiale numérique de La Poste est aussi le premier hébergeur français de données de santé en France. Par sa position de tiers de confiance numérique, Docaposte permet de fédérer un écosystème large d’acteurs autour de cette action d’intérêt collectif. Des données non nominatives précieuses pour la recherche Les données non nominatives seront mises à disposition de l’Institut Pasteur à des fins d’étude épidémiologique permettant de mieux analyser l’évolution de la maladie et de ses symptômes dans le but d’améliorer la connaissance du Coronavirus et d’accélérer la recherche d’un traitement. 

Une alliance de partenaires mobilisés contre le Covid-19
MaladieCoronavirus.fr a été créé en un temps record (une semaine) par un consortium d’acteurs privés sous l’impulsion de Docteur Fabrice Denis, médecin au Mans et pionnier des applications de pré-diagnostic médical. Cinq partenaires à l’origine du projet, rejoints aujourd’hui par huit nouveaux partenaires, se sont mobilisés, pour le développement et le déploiement (contenus, évolutions, promotion) de l’application afin d’assurer une mise à disposition la plus rapide possible auprès des patients :

  • la start-up lilloise Kelindi, coordonnatrice du projet, apporte son savoir-faire en développement de solutions d’auto-diagnostic d’orientation des patients.
  • Docaposte (La Poste) met à disposition ses infrastructures techniques de confiance telles que sa plateforme d’orchestration de données et de gestion de solutions connectées et ses data center dédiés à l’hébergement de données de santé, opérés en France par ses équipes. 
  • l’agence digitale Dernier Cri a mobilisé gracieusement avec réactivité le savoir-faire de ses équipes pour concevoir le design, développer le site, assurer la fiabilité de l’algorithme et sa montée en charge rapide.
  • De Gaulle Fleurance & Associés, société d’avocats, mobilise gracieusement ses équipes et apporte son expertise juridique (rédaction des statuts, conformité réglementaire…).  
  • Allianz France, acteur engagé dans la santé et la prévention des risques et assureur responsable et durable, apporte son soutien financier pour contribuer au développement de cette initiative d’intérêt public innovante.
  • AG2R LA MONDIALE soutient cette initiative car elle permet à chacun de s'autoévaluer et de bénéficier d'une orientation adaptée à son état de santé. L'Alliance Digitale contre le Covid-19 est également d'intérêt public car elle contribue à prévenir le risque de saturation des services d'urgence pour une meilleure prise en charge des cas les plus graves.
  • AstraZeneca France, entreprise biopharmaceutique, mobilise son expertise scientifique, en particulier dans 3 domaines thérapeutiques (cardiovasculaire rénal métabolique, respiratoire, oncologie) et apporte un soutien financier et humain, à travers son Hub Innovation, pour accompagner les patients atteints de maladies chroniques dans leur traitement contre le Covid-19.
  • CompuGroup Medical, acteur mondial de l’informatisation des professionnels de santé, apporte son soutien à cette initiative à travers la mise à disposition de son offre de télémédecine à l’ensemble des professionnels de santé, en lien avec le service d’auto-diagnostic MaladieCoronavirus.fr. Une démarche destinée à renforcer les usages du dispositif au cœur des pratiques, dans une perspective de protection contre les risques de contamination et d’évitement des risques d’engorgement des organisations de second recours.
  • Johnson & Johnson, premier groupe de santé mondial, engagé au quotidien auprès des professionnels de santé, soutient financièrement cette initiative pour s’inscrire dans l’effort national et accompagner les soignants, les patients et leurs familles.
  • La Banque Postale Assurances, qui accompagne près de 5 millions d’assurés dans une relation durable, réaffirme son attachement à des valeurs de solidarité et d’engagement au service de l’intérêt général en soutenant activement cette initiative d’intérêt public et s’engage à la promouvoir.
  • Malakoff Humanis, acteur majeur de la protection sociale, met sa performance au service de l’utilité sociale.
  • MesDocteurs mobilise son savoir-faire en télémédecine et un parcours de téléconsultation spécifique conforme au protocole de prise en charge du Covid-19 qu'elle a mis à disposition des 20 millions de bénéficiaires de ses partenaires complémentaire santé dès lundi dernier. L'ensemble des données issues de ce parcours pourront être transmises anonymisées à des instituts de recherche à des fins d'études épidémiologiques sur le virus.
  • Le Groupe VYV, 1er acteur mutualiste de santé et de protection sociale en France, soutient cette initiative qui vise à apporter des réponses concrètes face à la situation de crise sanitaire d’aujourd’hui.

 

A propos de l’Alliance Digitale contre le Covid-19 : Le consortium de droit privé “L’Alliance Digitale contre le Covid-19” est fondé par un accord entre des signataires cooptés et motivés par leur volonté d’offrir des outils visant à préserver autant que possible le système de santé pendant l’épidémie de Coronavirus Covid-19. L’Alliance est ouverte à toute société à même de fournir des fonds et/ou des compétences d’experts de cet effort de guerre sanitaire. Elle se place en renfort des initiatives coordonnées par des instituts spécialisés tels que l’Institut Pasteur, les chercheurs de l’INSERM, du CNRS, etc.
Contact Alliance : alliance@maladiecoronavirus.fr. 

À propos d’AG2R LA MONDIALE :

Spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France, AG2R LA MONDIALE assure les particuliers, les entreprises et les branches, pour protéger la santé, sécuriser le patrimoine et les revenus, prémunir contre les accidents de la vie et préparer la retraite. Société de personnes à gouvernance paritaire et mutualiste, AG2R LA MONDIALE cultive un modèle de protection sociale unique qui conjugue étroitement rentabilité et solidarité, performance et engagement social. Le Groupe consacre chaque année plusieurs millions d'euros pour aider les personnes fragilisées et soutenir des initiatives individuelles et collectives.

Suivez l’actualité : www.ag2rlamondiale.fr /  @AG2RLAMONDIALE