AG2R LA MONDIALE : un résultat en hausse et des fonds propres renforcés

Quelques repères 
Collecte brute globale : 27,8 Md€ [+47,8 %]      Fonds propres : 5,2 Md€ [+22,8 %]
Résultat net : 299 M€ [+5,7 %]   Solvabilité 1 : 285 % [+ 0 pt]

 

« Pour sa première année intégrant Réunica, AG2R LA MONDIALE a franchi de nouvelles étapes. 
En 2015, le Groupe a atteint ses principaux objectifs : maîtriser et piloter son développement, maintenir des résultats élevés et renforcer ses fonds propres. Dans un environnement de taux bas et un contexte défavorable en matière d’équilibres techniques en prévoyance collective, il a montré sa capacité à relever les défis. Le relèvement par Standard & Poor’s de la notation du Groupe à A- nous encourage à continuer dans cette voie. 
Enfin, avec le renforcement de son pôle mutualiste et le partenariat noué avec CNP Assurances, AG2R LA MONDIALE s’est donné les moyens de participer activement à la recomposition des secteurs de la protection sociale et de la gestion des patrimoines »

a déclaré André Renaudin, Directeur général. 

Une année 2015 riche en événements

En 2015, 4 événements majeurs ont marqué le Groupe : 
 
1/ l’intégration des entités du périmètre de Réunica, le 1er janvier 2015, qui double la taille du Groupe en retraite complémentaire et renforce significativement les fonds propres de SGAM AG2R LA MONDIALE ;
2/ la sortie d’Aegon, le 3 mars 2015, qui détenait 35% de La Mondiale Participations ;
3/ le partenariat avec CNP Assurances en matière d’épargne retraite, annoncé le 30 octobre 2015, qui conduit à la création d’une filiale commune baptisée ARIAL CNP ASSURANCES dont La Mondiale détient 60% du capital et CNP Assurances 40% , et qui a vocation à gérer plus de 14 Md€ d’encours ;
4/ le relèvement de la notation le 19 octobre 2015 des principales entités de SGAM AG2R LA MONDIALE (La Mondiale, AG2R Réunica Prévoyance et Prima) par Standard & Poor’s, qui est passée de « BBB+ perspective positive » à « A- perspective stable ». 
 
Par ailleurs, le Groupe a renforcé son pôle mutualiste AG.Mut en 2015 avec les adhésions de la Mutuelle des Hôpitaux de la Vienne (MHV), la Mutuelle nationale des sapeurs-pompiers de France (MNSPF) et celle programmée pour 2016 de MBA mutuelle. L’entrée en combinaison de Smacl Santé est également programmée pour 2016. 
 
Un « Pôle Fonctions publiques » sous la forme d’une Union de groupe mutualiste (UGM) a également été créé et est effectif depuis février 2016. Il comprend quatre mutuelles fondatrices : la Mutuelle du Ministère de la Justice (MMJ), Smacl Santé, la Mutuelle nationale des sapeurs-pompiers de France (MNSPF) et la Mutuelle des Hôpitaux de la Vienne (MHV). Cette Union représente les trois Fonctions publiques (la Fonction publique d’État, la Fonction publique territoriale et la Fonction publique hospitalière). Elle a pour objet de faciliter et de développer - en les coordonnant - les activités de ses membres qui demeurent, pour chacun d’entre eux, directement responsable de la garantie de leurs engagements. Son ambition est de promouvoir un nouveau modèle des mutuelles de la Fonction publique face à un cadre réglementaire et économique modifié en profondeur.
 
Enfin, AG2R LA MONDIALE a poursuivi la rationalisation de ses structures avec 3 fusions de mutuelles au sein de VIASANTÉ Mutuelle et la fusion d’AG2R Prévoyance et de Réunica Prévoyance pour devenir AG2R Réunica Prévoyance. 

Une trajectoire tenue en retraite complémentaire

En retraite complémentaire Agirc et Arrco, les cotisations s’élèvent à 17,5 Md€ (+ 114 %) et les actifs à 15,3 Md€ (+ 112 %). L’intégration de Réunica permet ainsi à AG2R LA MONDIALE de doubler de taille dans ce domaine et de représenter un quart des cotisations Agirc et Arrco. 
 
Les résultats des fonds de gestion sont en forte hausse et s’élèvent à 47,6 M€ (+133%). La baisse des charges de - 18,9 M€ entre 2014 et 2015 souligne que le Groupe respecte ses engagements envers les Fédérations Agirc et Arrco au niveau des gains de productivité à réaliser dans le cadre de l’article 8 de l’Accord national interprofessionnel (Ani) du 13 mars 2013. 
 
Le déploiement de l’Usine retraite est terminé et les travaux de convergence des Usines retraite ex-AG2R et ex-Réunica seront finalisés fin 2016. 
 
Un pilotage rigoureux de l’activité assurantielle
 
Dans le domaine assurantiel, l’année a été propice à un pilotage rigoureux de l’activité sur les supports euros d’assurance vie, et la priorité a été donnée à l’amélioration des équilibres en prévoyance et en santé collective. 
 
Les cotisations des activités assurantielles représentent 10,3 Md€* (-2,9 %) dont :
• 4,8 Md€ en assurance vie épargne (- 17,7 %),
• 1,9 Md€ en retraite supplémentaire (+ 4,9 %),
• 2,1 Md€ en santé (+ 18,3 %),
• 1,5 Md€ en prévoyance (+ 25,3 %).
 
En assurance vie épargne, la baisse résulte de la volonté du Groupe de limiter les nouvelles affaires sur les supports euros afin de réduire la dilution du rendement de l’actif dans un contexte de taux obligataires très bas (1,01 % pour le taux à 10 ans français fin 2015), et ainsi de limiter la baisse du rendement des contrats pour les assurés de La Mondiale et de ses filiales. Les cotisations en unités de compte (UC) ont, pour leur part, connu une forte progression de +23,3 % renforçant la surperformance d’AG2R LA MONDIALE quant au poids des UC dans les cotisations : 29,7% contre 20,0% pour le marché dans son ensemble selon la Fédération Française des Sociétés d’Assurance (FFSA), soit +9,7 points d’écart favorable. 
 
En retraite supplémentaire, la croissance a été de mise aussi bien en retraite collective (+4,7 %) qu’en retraite individuelle (+5,2 %). En collectif, ce sont surtout les contrats à cotisations définies (article 83) qui tirent la croissance (+10 %) et notamment les versements individuels facultatifs (Vif) qui progressent de +22 %. En individuel, les contrats « Madelin » à destination des travailleurs non-salariés (TNS) augmentent de +4,4 %, soit un peu mieux que le marché FFSA, et les Perp sont en hausse de +18 %. 
 
En santé, les cotisations progressent de +18,3 % (+17,9 % en collectif et +19,1 % en individuel) avec l’entrée en combinaison de Réunica. Outre la non récurrence d’éléments exceptionnels, les cotisations en santé collective ont été impactées par la volonté du Groupe d’améliorer les équilibres techniques de ces affaires. Ainsi, les résiliations ont été plus nombreuses que les affaires nouvelles en 2015. 
 
En prévoyance, la progression (+25,3 %, dont +26,7 % en collectif et +15,2 % en individuel) s’explique en grande partie par l’intégration de Réunica. Là encore l’attention du Groupe s’est portée en priorité sur les équilibres techniques mis à mal notamment par les baisses de taux techniques consécutifs à la baisse des taux de long terme. Par ailleurs, l’activité a été favorisée en 2015 par d’importantes entrées en portefeuille. 
 
Une maîtrise de la croissance des encours en euros
 
Du fait du pilotage de la collecte brute, la collecte nette en supports euros d’assurance vie atteint 1,2 Md€ en 2015 contre 2,8 Md€ en 2014 tandis que la collecte nette en supports UC atteint 1,2 Md€ contre 0,9 Md€ en 2014. 
 
Même limitée, cette collecte nette a permis aux provisions techniques de progresser de +8,7 % en 2015 et d’atteindre 79,3 Md€ *. Les encours de provisions en unités de compte ont augmenté de +10,3 %, bénéficiant d’un effet favorable des marchés boursiers (le Cac 40 ayant enregistré une hausse de +8,5 %) qui s’est traduit par une revalorisation moyenne des contrats en UC de +4,5 %. Les provisions en euros ont, quant à elles, augmenté de +8,1 %. 
 
Fin 2015, les supports en unités de compte représentaient ainsi 26,7 % des provisions totales d’AG2R LA MONDIALE et 29,2 % de ses encours d’assurance vie (contre 18,1 % en moyenne sur le marché français FFSA). 
 
Les contrats d’épargne représentent 57 % des encours, les contrats de retraite supplémentaires 34 % (contre environ 11 % sur le marché français dans son ensemble) et les provisions santé et prévoyance 9 %.
 
Quant aux placements de SGAM AG2R LA MONDIALE, ils atteignent 92,1 Md€*, en hausse de +5,5 %, dont 70,8 Md€ pour les supports en euros et 21,4 Md€ pour les supports UC. 
 

Un résultat élevé et des fonds propres nettement renforcés

Le résultat part du Groupe de SGAM AG2R LA MONDIALE atteint 299 M€*, en hausse de +5,7 % et supérieur à sa moyenne historique (230 M€). Le taux de retour sur fonds propres s’établit à 5,8 %.
 
Ce résultat a été obtenu avec une baisse limitée du rendement récurrent de l’actif des contrats d’assurance vie en euros. Cet actif, composé à 86 % d’obligations, a été impacté par la baisse des taux longs en France et en Europe. Toutefois, il a bénéficié de la diversification de son actif général, investi également en actions et en immobilier. L’actif en actions (8 % de l’actif) a enregistré une performance de +7,6 % en 2015. 
 
La Mondiale a par ailleurs décidé de baisser de 0,20 % en moyenne les taux de rendement des contrats en euros servis aux assurés, parfaitement en ligne avec la concurrence (source FFSA) et de sorte que la dilution de l’actif sur les 8 dernières années ait été répercutée sur les assurés. 
 
Enfin, la provision pour participation aux excédents a été dotée à hauteur de +701 M€ (contre +151 M€ en 2014) permettant ainsi de faire face à un environnement de taux bas durable en pilotant les baisses futures de rendement des contrats. Fin 2015, la provision pour participation aux excédents représentait 3,1 % des provisions en supports euros.
 
Dans le domaine de la prévoyance, la baisse des taux a entraîné une nouvelle diminution des taux techniques, augmentant de fait les provisions techniques correspondantes. Cet impact négatif a été absorbé par une bonne adéquation actif-passif et la réalisation de plus-values obligataires. 
 
Hors impact des taux techniques, les ratios de sinistralité nets de réassurance en santé et en prévoyance s’améliorent de 2,2 points. 
 
Avec ce résultat, les fonds propres part du Groupe de SGAM AG2R LA MONDIALE atteignent 5,2 Md€* et ont plus que triplé en 7 ans (taux de croissance annuel moyen de +17,9 %). 
 
La marge de solvabilité hors plus-values latentes progresse en 2015 : le ratio « dur » s’élève ainsi à 166 %** (soit +13 points) avec l’intégration de Réunica et la limitation du nouveau besoin de marge de solvabilité grâce au pilotage de l’activité du Groupe. Le ratio réglementaire, y compris plus-values latentes, s’établit à 285 %**, stable par rapport à 2014.
 
* Normes IFRS
** Normes françaises
 
Si vous souhaitez recevoir la présentation de la conférence de presse de ce jour : melissa.bourguignon@ag2rlamondiale.fr

 

AG2R La Mondiale a renforcé son assise en 2015

Le groupe de protection sociale affiche un résultat net en hauss...

AG2R LA MONDIALE, 1er groupe de protection sociale et patrimoniale en France, propose une gamme complète de produits et de services en retraite, épargne, prévoyance et santé. Acteur de référence en assurance de la personne présent sur tous les territoires, le Groupe assure les particuliers, les entreprises et les branches, pour protéger la santé, sécuriser le patrimoine et les revenus, prémunir contre les accidents de la vie et préparer la retraite. Société de personnes à gouvernance paritaire et mutualiste, AG2R LA MONDIALE cultive un modèle de protection sociale unique qui conjugue étroitement rentabilité et solidarité, performance et engagement social. Le Groupe consacre chaque année plus de 100 millions d'euros pour aider les personnes fragilisées et soutenir des initiatives individuelles et collectives.