DANS UN ENVIRONNEMENT EXIGEANT, AG2R LA MONDIALE RELÈVE LES DÉFIS ET AFFICHE DES RÉSULTATS EN HAUSSE

RÉSULTATS 2016

Collecte brute globale : 28,2 Md€ [+1,3 %]

   dont cotisations assurantielles : 10,1 Md€ [-2,3%]            

Résultat net part du Groupe : 319 M€ [+6,4 %]      

Fonds propres part du Groupe : 5,7 Md€ [+8,9 %]

Solvabilité 2 : 213 % [+ 18 pt]
 

  • Un environnement particulièrement exigeant
  • AG2R LA MONDIALE relève les défis
  • Des objectifs tenus en retraite complémentaire 
  • Un résultat net et un ratio de solvabilité en hausse pour SGAM AG2R LA MONDIALE

 

« Dans un environnement contextuel et réglementaire particulièrement exigeant, AG2R LA MONDIALE relève les défis auxquels il est confronté sur l’ensemble de ses métiers.

Le Groupe a démontré qu’il tient des objectifs ambitieux dans le domaine de la retraite complémentaire. 

Il a également consolidé ses positions en retraite supplémentaire avec la création d’ARIAL CNP ASSURANCES, développé son pôle mutualiste et conclu de nombreux accords de branches professionnelles en santé et en prévoyance.

Enfin, grâce à un pilotage fin des activités et la priorité donnée au rétablissement des équilibres techniques en prévoyance et en santé collectives, le résultat net de la Sgam augmente, et ses fonds propres ainsi que son ratio de solvabilité sont renforcés », a déclaré André Renaudin, Directeur général. 

 

Un environnement exigeant

De nombreux facteurs contextuels et évolutions réglementaires ont donné lieu à un pilotage fin des activités du Groupe, parmi lesquels :

  • la trajectoire des Fédérations Agirc et Arrco imposant une réduction des dépenses des Groupes de protection sociale de 300 M€ à horizon 2018 et prévoyant un régime unifié en 2019 ;
  • la persistance du contexte de taux bas : le taux des obligations d’État à 10 ans est descendu à 0,11% en cours d’année pour remonter à 0,68% fin décembre (contre 1,01% fin 2015). En moyenne annuelle, il a baissé de -44 cts ;
  • la pression réglementaire sur l’ensemble des métiers, que ce soit en assurance vie (notamment : loi Eckert, Fatca, échanges informatisés de données fiscales avec l’OCDE, fichier Ficovie, lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme), en santé (notamment : Ani santé, contrat responsable, tiers-payant généralisé) ou sur toutes les activités du Groupe (déclaration sociale nominative et prélèvement à la source) ;
  • l’entrée en vigueur des nouvelles normes prudentielles Solvabilité 2.

 

Un Groupe qui relève les défis

AG2R LA MONDIALE relève les défis liés à cet environnement exigeant en poursuivant : l’optimisation de ses structures, le développement maîtrisé de ses activités et la préparation aux évolutions du secteur.

Dans la perspective du régime unifié Agirc-Arrco, le Groupe a procédé à la fusion de l’Institution Guyanaise de Retraite Complémentaire (IGRC) au sein d’AG2R Retraite Arrco au 1er janvier 2016, puis a fusionné 2 à 2 ses institutions de retraite complémentaire Arrco d’une part et Agirc d’autre part, donnant naissance à AG2R Réunica Arrco et à AG2R Réunica Agirc au 1er janvier 2017.

AG2R LA MONDIALE a concrétisé son partenariat avec CNP Assurances en lui cédant, en avril 2016, 40% du capital d’Arial Assurance. Cette filiale commune, renommée ARIAL CNP ASSURANCES, est un acteur majeur de la retraite supplémentaire collective sur le marché français. Le développement de ce partenariat se poursuivra en 2017 avec le transfert réglementaire des portefeuilles grands comptes de La Mondiale et retraite collective de CNP Assurances vers ARIAL CNP ASSURANCES, sous réserve de l’accord des Assemblées générales et de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR).

Le Groupe a également renforcé ses positions en prévoyance et en santé collectives avec la conclusion de 32 nouveaux accords de branche, dont 4 en prévoyance et 28 en santé, qui ont eu un impact favorable sur le niveau des cotisations en 2016.

Son pôle mutualiste AG.Mut s’est très nettement développé avec les adhésions de MBA Mutuelle et de Réunica Mutuelle, la fusion absorption de La Mutuelle Leroy-Somer par ViaSanté Mutuelle, la substitution par ViaSanté Mutuelle de la Mutuelle Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (MNSPF) et l’entrée de Smacl Santé dans le périmètre de combinaison de la Sgam. En février 2016, le « Pôle Fonctions publiques » a été créé autour de 4 mutuelles fondatrices : la Mutuelle du Ministère de la Justice (MMJ), Smacl Santé, la Mutuelle Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (MNSPF) et la Mutuelle des Hôpitaux de la Vienne (MHV), représentant les 3 Fonctions publiques (la Fonction publique d’État, la Fonction publique territoriale et la Fonction publique hospitalière).

Le Groupe a également renforcé ses fonds propres prudentiels avec l’émission :

  • de certificats mutualistes depuis octobre 2016. Au 17 avril 2017, 46 M€ ont été souscrits pour un objectif de 100 M€ à fin 2017. Une rémunération 2016 de ces certificats à hauteur de 3,10% sera proposée aux prochaines Assemblées générales ;
  • de titres subordonnés remboursables placée avec succès le 20 janvier 2017 pour un montant nominal de 499 M€ et un taux de 3,38% après couverture de change.

Enfin, suite à l’entrée en vigueur de Solvabilité 2, SGAM AG2R LA MONDIALE finalisera en 2017 l’aménagement de sa gouvernance en créant une société de groupe assurantiel de protection sociale (Sgaps). SGAPS AG2R LA MONDIALE se substituera à AG2R Réunica Prévoyance en tant qu’affiliée de la Sgam, aux côtés de La Mondiale. Elle aura vocation à regrouper les mutuelles et les institutions de prévoyance du Groupe.

 

Objectifs tenus en retraite complémentaire

En retraite complémentaire Agirc et Arrco, les cotisations s’élèvent à 18,1 Md€ (+ 3,4 %, soit un peu plus que la croissance annoncée par les Fédérations au niveau national) et les actifs atteignent 15,7 Md€ (+ 2,6 %).

Les résultats des fonds de gestion sont en forte hausse et s’élèvent à 98,5 M€ (contre 47,6 M€ l’année précédente). La baisse des dotations de gestion a été moins importante pour le Groupe qu’au niveau du régime. Par ailleurs, les coûts ont été réduits de l’ordre de 31 M€ entre 2015 et 2016. Le Groupe tient ainsi ses engagements envers les Fédérations Agirc et Arrco en termes de gains de productivité à réaliser dans le cadre de l’article 8 de l’Ani retraite du 13 mars 2013.

Par ailleurs, tout en tenant ses objectifs de réduction des coûts, le Groupe a également respecté la très grande majorité des contrats d’objectifs et de moyens fixés par les Fédérations Agirc et Arrco.

 

Un pilotage fin des activités assurantielles

Dans le domaine assurantiel, dans le prolongement de 2015, l’année 2016 se caractérise par la baisse de la collecte sur les supports en euros des contrats d’assurance vie. En prévoyance et en santé collectives, la priorité est donnée à l’amélioration des équilibres techniques.

Les cotisations des activités assurantielles représentent 10,1 Md€* (-2,3 %) dont :

  • 4,5 Md€ en assurance vie épargne (- 5,5 %),
  • 2,0 Md€ en retraite supplémentaire (+ 5,6 %),
  • 2,2 Md€ en santé (+ 4,1 %),
  • 1,3 Md€ en prévoyance (- 11,2 %).

En assurance vie épargne, la baisse résulte de la volonté du Groupe de limiter les versements sur les supports en euros afin de réduire la dilution du rendement des placements dans un contexte de taux obligataires bas. S’agissant de la collecte en unités de compte, AG2R LA MONDIALE continue à réaliser une performance supérieure à celle  du marché : 29,5% des cotisations contre 20,1% pour le marché dans son ensemble selon la Fédération Française de l’Assurance (FFA), soit +9,4 points d’écart favorable.

En retraite supplémentaire, l’activité affiche une progression, essentiellement sur l’assurance collective portée par ARIAL CNP ASSURANCES. L’activité en retraite individuelle progresse également, plaçant notamment AG2R LA MONDIALE au premier rang pour les contrats « Madelin » destinés aux travailleurs non-salariés.

En santé, la progression est essentiellement tirée par l’assurance collective.

En prévoyance, la baisse des cotisations provient pour moitié de la non récurrence des importantes entrées en portefeuille de 2015 et, par ailleurs, du rétablissement des équilibres techniques des contrats en portefeuille, ce qui a conduit à des résiliations.   

 

Une maîtrise de la croissance des encours en euros

La collecte nette en euros atteint 1,1 Md€ (contre 1,2 Md€ en 2015) tandis qu’elle s’élève à 0,9 Md€ en unités de compte (contre 1,2 Md€ en 2015).

Compte tenu de ces éléments, les provisions techniques d’assurance vie progressent de +5,3 % en 2016 après revalorisation, pour atteindre 83,5 Md€*. Les provisions en euros, de 60,9 Md€, sont en hausse de +4,6%. Les encours des provisions en unités de compte atteignent 22,7 Md€, en hausse de +7,4 %. Ces derniers représentent  29,8 % des encours d’assurance vie (contre 19,0 % en moyenne sur le marché français FFA).

Les contrats d’épargne constituent 57 % des encours, les contrats de retraite supplémentaire 34 % et les provisions santé et prévoyance 9 %.

Quant aux placements de SGAM AG2R LA MONDIALE, ils atteignent 97,8 Md€*, en hausse de +6,2 %.

 

Un résultat net et une solvabilité en hausse

Le résultat net part du Groupe de SGAM AG2R LA MONDIALE se monte à 319 M€*, en hausse de +6,4 %, à son plus haut niveau depuis sa création. Le taux de rendement des fonds propres s’établit à 6,1 %. La contribution de l’assurance vie est de +333 M€ (avant impôts) et celle de la prévoyance santé est de +53M€ (avant impôts).

Avec ce résultat, les fonds propres part du Groupe de SGAM AG2R LA MONDIALE atteignent 5,7 Md€*, en progression de +8,9 %. Ces fonds propres ont été multipliés par 3,45 en 8 ans (taux de croissance annuel moyen de +16,7 %).

La provision pour participation aux excédents a été dotée à hauteur de +202 M€, pour atteindre 3,36 % des provisions d’assurance vie en euros.

Le ratio de solvabilité s’élève à 213 % (en hausse de +18 points). Ce ratio réglementaire intègre des mesures transitoires prévues par le nouveau régime prudentiel, applicables jusqu’en 2032. Hors ces dispositions, le ratio s’élève à 131%, en hausse de +11 points par rapport à 2015. Cette amélioration du ratio, obtenue malgré la baisse des taux, résulte de la mise en œuvre, en 2016, du plan d’actions visant à atteindre un objectif minimum de 150% à horizon 2020.

     

* Normes IFRS

À propos d’AG2R LA MONDIALE :

Spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France, AG2R LA MONDIALE assure les particuliers, les entreprises et les branches, pour protéger la santé, sécuriser le patrimoine et les revenus, prémunir contre les accidents de la vie et préparer la retraite. Société de personnes à gouvernance paritaire et mutualiste, AG2R LA MONDIALE cultive un modèle de protection sociale unique qui conjugue étroitement rentabilité et solidarité, performance et engagement social. Le Groupe consacre chaque année plusieurs millions d'euros pour aider les personnes fragilisées et soutenir des initiatives individuelles et collectives.

Suivez l’actualité : www.ag2rlamondiale.fr /  @AG2RLAMONDIALE