ÉTUDE HARRIS INTERACTIVE / AG2R LA MONDIALE SUR LES PRÉOCCUPATIONS DES FRANÇAIS EN MATIÈRE DE PROTECTION SOCIALE

AG2R LA MONDIALE a mandaté Harris Interactive fin 2017 pour mener une étude afin de mieux connaître le niveau de préoccupation et d’information des Français sur les différents thèmes de la protection sociale.

Cette enquête a été réalisée dans le cadre de la création du dispositif « Mes questions pour demain » lancé fin janvier par AG2R LA MONDIALE pour apporter des éclairages aux questions que les Français se posent sur la santé, l’épargne, la retraite et la protection de leurs proches afin de leur permettre de prendre les bonnes décisions, accessible à tous sur le site Internet : www.mesquestionspourdemain.fr

Ce dispositif est la première démonstration concrète de la nouvelle signature d’AG2R LA MONDIALE : « Prendre la main sur demain ».

 

Les principaux résultats de l’étude :

  • La protection sociale, une préoccupation qui croît avec l’âge

Les Français estiment que les préoccupations les plus importantes pour eux, parmi une quinzaine de thèmes proposés, sont la santé, que ce soit la leur ou celle de leurs proches et la situation financière, à hauteur de 50% chacune, devant les enfants (34%), l’épanouissement personnel (24%) et la vie familiale (24%).

Les Français anticipent que les thèmes liés à la protection sociale vont devenir des enjeux de plus en plus importants pour eux à l’avenir. Si la moitié d’entre eux se disent préoccupés par leur santé aujourd’hui, 58% pensent qu’ils le seront dans 15 ans. La tendance est la même en ce qui concerne le risque de dépendance (aujourd’hui : 22%, dans 15 ans : 37%) et la retraite (aujourd’hui : 20%, dans 15 ans : 32%).

 

  • La protection sociale, une préoccupation d’autant plus importante que le niveau d’information selon le sujet est perfectible

Pris individuellement, chacun des grands thèmes de la protection sociale apparaît comme un enjeu important dans la vie des Français. 83% d’entre eux se disent préoccupés par la santé (dont 32% très préoccupés), 72% par le risque de dépendance et la perte d’autonomie, 68% par la retraite et 67% par l’épargne.

La retraite est un sujet qui inquiète particulièrement les travailleurs non-salariés (76%) et les chefs d’entreprise (82%).

On note par ailleurs un certain scepticisme concernant l’avenir de la protection sociale en France : si la majorité des Français estiment que leur système de protection sociale fonctionne bien aujourd’hui (70%), ils restent globalement peu confiants en ce qui concerne l’avenir de ce dernier (seulement 39%).

Cette préoccupation est peut-être partiellement liée au sentiment de ne pas maîtriser l’ensemble des connaissances nécessaires sur chacun des thèmes. En effet, 62% des Français déclarent bien connaître les solutions pour gérer leur épargne, et ce niveau tombe à 50% pour le fonctionnement du système de retraites et même 41% concernant les solutions pour faire face au risque de dépendance et de perte d’autonomie.

 

  • L’importance d’être bien informé

Pour s’informer sur leur situation personnelle en termes de protection sociale, les personnes interrogées font confiance à la Sécurité sociale (73%), aux associations (67%), aux mutuelles et aux institutions de prévoyance (65%) ainsi qu’à leur entreprise (63%).

Au-delà des prérequis indispensables que sont notamment une information claire, fiable, personnalisée et complète, la plupart des Français souhaitent à la fois pouvoir échanger en direct avec un conseiller spécialisé (85%) et disposer de simulateurs en ligne leur permettant d’obtenir des réponses immédiates (84%).

 

  • La retraite, un sujet d’inquiétude pour les actifs

Une minorité d’actifs se déclarent bien informés sur l’âge auquel ils pourront partir à la retraite (42%) et sur la façon dont celle-ci sera calculée (30%). Dans l’ensemble, ils craignent des situations qu’ils associent au passage à la retraite comme la baisse du niveau de vie (79%), le déclin de la santé (76%) et des capacités physiques et intellectuelles (74%) ou encore la dépendance (67%).

 

  • L’épargne, une précaution avant tout

L’épargne répond avant tout à un objectif de précaution, qu’il s’agisse de faire des réserves en prévision de son avenir personnel (44%) ou d’anticiper des situations difficiles pour ses proches (36%). Le financement de projets particuliers (immobilier, équipements, dépenses de loisirs, etc.) ne vient que dans un second temps et la constitution d’un héritage pour ses proches ne concerne qu’une faible partie de la population (14%). 94% des Français estiment qu’il est nécessaire d’épargner pour sa retraite durant sa vie active et, pour beaucoup, il faudrait même commencer à le faire dès les premières années de sa vie professionnelle (44%).

Les Français n’ont pas le sentiment d’avoir un niveau d’expertise très élevé sur les différentes questions relatives à l’épargne. Si plus de la moitié d’entre eux se disent bien informés sur le rendement actuel de leur épargne (57%), le niveau de connaissance est plus faible en ce qui concerne d’autres dimensions. Ainsi, 46% se disent bien informés sur les solutions d’épargne visant à préparer leur avenir, 43% sur les meilleurs placements pour leur argent, les autres éléments (démarches relatives à la gestion d’un héritage et solutions financières pour aider ses proches en cas de difficultés) ne dépassant pas 40%.

 

  • Complémentaire santé, une couverture jugée plutôt satisfaisante

Près de 9 Français sur 10 déclarent disposer aujourd’hui d’une complémentaire santé, auprès d’une mutuelle pour la grande majorité d’entre eux (72%).

De manière générale, le niveau d’information en ce qui concerne la santé semble supérieur à ce qu’il peut être dans les autres domaines de la protection sociale. Ainsi, la plupart des personnes disposant d’une complémentaire santé estiment bien connaître le montant de leur cotisation à celle-ci (80%), considèrent qu’elles sont bien couvertes (75%) et qu’elles disposent de la couverture qui correspond le mieux à leurs besoins et à ceux de leur famille (73%).

Mais ce satisfecit d’ensemble n’empêche pas l’existence de certaines zones de flou, notamment concernant le contenu précis de ce qui leur est proposé : ainsi, seulement 2 personnes sur 3 disent savoir exactement ce à quoi elles ont droit en termes d’étendue de la couverture santé et de remboursements (66%), et bien comprendre ce qu’elles paient exactement lorsqu’elles cotisent (65%).

 

  • La dépendance, un risque redouté et des solutions mal connues

Le risque de dépendance est très redouté par la plupart des Français : 81% d’entre eux craignent d’être un jour en situation de dépendance, 77% de vivre la dépendance d’un de leurs proches et 76% de faire vivre à leurs proches leur propre situation de dépendance. Par ailleurs, 75% redoutent de ne pas disposer des ressources nécessaires pour gérer une situation de dépendance.

Seulement la moitié des personnes interviewées estiment qu’elles sauraient à qui s’adresser pour trouver des conseils afin de savoir comment agir. Par ailleurs, seule une minorité se sent bien informée sur les différentes solutions à disposition, que ce soit pour maintenir à domicile le plus longtemps possible les personnes en situation de dépendance (40%), les dispositifs financiers pour protéger ses proches en cas de coup dur (38%) ou pour anticiper et accompagner la dépendance (31%). De même, à peine plus d’un tiers des Français se sentent informés sur le coût des différentes solutions de prise en charge de la dépendance. Le risque de dépendance apparaît ainsi, de manière encore plus prégnante que les autres thèmes de la protection sociale, comme un fort enjeu de pédagogie auprès des Français pour l’avenir.

 

Méthodologie :

Enquête réalisée en ligne du 5 au 13 décembre 2017 auprès d’un échantillon de 3 000 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Harris Interactive France est un acteur historique du marché des études. Dirigé par ses fondateurs Nathalie Perrio-Combeaux et Patrick Van Bloeme, l’institut propose des approches innovantes, qualitatives et quantitatives, en France comme à l’international. Harris Interactive repense le marché en alliant innovation technologique et accompagnement d'experts au-delà des études. Pour aider ses clients à prendre les meilleures décisions, avec un temps d'avance.

Depuis juillet 2014, Harris Interactive Europe (regroupant Harris Interactive France, Allemagne et UK) a rejoint ITWP permettant ainsi à ce groupe international d’étendre sa présence dans la filière études.

Suivez l'actualité de Harris Interactive sur www.harris-interactive.fr, Facebook, Twitter et LinkedIn.

À propos d’AG2R LA MONDIALE :

Spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France, AG2R LA MONDIALE assure les particuliers, les entreprises et les branches, pour protéger la santé, sécuriser le patrimoine et les revenus, prémunir contre les accidents de la vie et préparer la retraite. Société de personnes à gouvernance paritaire et mutualiste, AG2R LA MONDIALE cultive un modèle de protection sociale unique qui conjugue étroitement rentabilité et solidarité, performance et engagement social. Le Groupe consacre chaque année plusieurs millions d'euros pour aider les personnes fragilisées et soutenir des initiatives individuelles et collectives.

Suivez l’actualité : www.ag2rlamondiale.fr /  @AG2RLAMONDIALE