-

Les Français plébiscitent le vélo et ses nouveaux usages - Résultats de l’étude AG2R LA MONDIALE / L’UNION Sport & Cycle

En ce mois dédié au vélo et à l’approche de la 109e édition du Tour de France, quel regard portent les Français sur la pratique du vélo (balade, voyage, vélotaf, etc.) et sur les cyclistes ? Qui sont-ils ? S’agit-il d’un phénomène de mode éphémère ?

L’enquête réalisée par AG2R LA MONDIALE et l’UNION Sport & Cycle souligne que la pratique du vélo tend à se réinventer avec l’émergence de nouveaux usages tels que le vélotaf ou encore l’itinérance (voyage à vélo). Perçu comme un véritable phénomène de société qui s’inscrit dans la durée, le vélo apparaît pour beaucoup comme une solution crédible et concrète pour faire des économies, préserver l’environnement et son capital santé. Néanmoins, si la France peut devenir un pays cyclable, elle doit lever de nombreux freins pour renforcer la pratique du vélo.

 

Chiffres clés de l’étude :

  • 62% des Français ont une image positive des cyclistes.
  • 65% des répondants affirment avoir pratiqué au moins une fois du vélo au cours des 12 derniers mois (82% chez les 18-24 ans).
  • Le vélo est considéré comme une tendance durable (72%), l’avenir des déplacements du quotidien (67%) et une solution crédible pour préserver l’environnement (65%).
  • Vélotaf : 8% des sondés déclarent pratiquer, au moins une fois par semaine, le vélo pour leur trajet domicile/travail, pour une durée moyenne de 23 min et 6km par trajet.
  • Itinérance : 4% des répondants affirment pratiquer le vélo pour des voyages d’une distance moyenne de 44 kilomètres par jour.
  • D’après 28% des personnes interrogées, les villes devraient mettre plus de pistes cyclables à disposition.

 

Le vélo : plus qu’un phénomène de mode, un incontournable dans la vie des Français

Aujourd’hui, le vélo est incontournable dans la vie des Français : 70% des personnes interrogées déclarent en posséder un. Ainsi les cyclistes jouissent d’une image positive pour 62% des répondants qui associent le vélo à la balade (50%), au sport (40%) et désormais à la préservation de l’environnement (36%) et de la santé (35%).

Les Français ont clairement identifié les bienfaits du vélo sur leur santé, 56% d’entre eux affirmant que leur condition physique est meilleure tout comme leur moral (39%). Fait nouveau, ils lui associent désormais de nouveaux bénéfices : moins polluer (52%), découvrir de nouveaux endroits (36%) et partager des moments avec leurs proches (25%).

Dans un contexte de transition énergétique, cette pratique est perçue, par 72% des sondés, comme une tendance sociétale durable et une solution crédible pour préserver l’environnement (67%) et ce, quel que soit leur lieu d’habitation (grand centre urbain ou petite localité rurale). Cela est d’autant plus vrai pour les jeunes générations, 70% des 18-24 ans estimant que le vélo est l’avenir de la mobilité. Si pour 65% des personnes interrogées il est l’avenir des déplacements du quotidien, notamment pour se rendre au travail, l’investissement de leur entreprise leur semble encore modeste. En effet, ils sont majoritaires (65%) à juger l’investissement de leur entreprise moyen ou insuffisant, 28% déclarent que leur entreprise a mis en place des actions concrètes dont la mise à disposition d’un parking vélo (48%), d’un forfait mobilité (37%) ou encore d’une aide à l’achat (28%).

 

Vélotaf et itinérance : de nouvelles tendances qui émergent

Aujourd’hui, de nouvelles pratiques tendent à émerger. En effet, 8% des sondés déclarent pratiquer, au moins une fois par semaine, le vélo pour leur trajet domicile/travail. La durée moyenne est de 23 minutes et la distance moyenne de 6km par trajet. De plus en plus pratiqué, le vélotaf est perçu comme un moyen de réaliser des économies (49%), de faire un geste écologique en adoptant un moyen de transport non polluant (44%) et de pratiquer une activité physique (43%). Il est intéressant de souligner que pour de nombreux répondants (52%) faire ce trajet à vélo est un plaisir.

Concernant l’itinérance, 4% des répondants affirment la pratiquer, principalement avec leur conjoint(e). Cette nouvelle façon de voyager est plébiscitée par les 18-24 ans (10%) qui y voient l’occasion de pratiquer leur passion (44%), de se ressourcer (39%) mais également de faire du tourisme autrement (34%).  La distance moyenne des trajets est de 44 kilomètres par jour.

Si le vélo a le vent en poupe auprès des Français, ils semblent encore percevoir de nombreux freins à la démocratisation de sa pratique dont le risque de vol (77%), le manque d’infrastructures cyclables (32%) et le fait de ne pas se sentir en sécurité en faisant du vélo en ville (31%). C’est pourquoi, 28% des sondés estiment que les villes devraient mettre à disposition plus de pistes cyclables et des stationnements adaptés et sécurisés (21%).

 

Méthodologie :

L’étude a été réalisée en ligne du 1er au 21 mars 2022 par l’UNION Sport & Cycle auprès d’un échantillon de 5.000 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.

 

Retrouvez en pièces jointes l'étude complète "Les Français et le vélo" ainsi que la synthèse des principaux enseignements.

 

À propos de l’UNION Sport & Cycle :

L’UNION Sport & Cycle est la première organisation professionnelle du secteur du sport et des loisirs. Elle fédère 1.700 entreprises représentant plus de 3.000 points de vente, 500 marques, plus de 2.500 établissements sportifs, 80.000 salariés, et 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulé. Elle a pour principal objet la représentation officielle de toutes les entreprises industrielles et commerciales du secteur économique des articles et équipements de sports, de loisirs, du cycle et de la mobilité.

 

 

 

À propos d’AG2R LA MONDIALE :

Spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France, AG2R LA MONDIALE assure les particuliers, les entreprises et les branches, pour protéger la santé, sécuriser le patrimoine et les revenus, prémunir contre les accidents de la vie et préparer la retraite. Le Groupe compte plus de 15 millions d’assurés et accompagne 500.000 entreprises au quotidien. Avec 15.000 collaborateurs, AG2R LA MONDIALE est présent sur l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin. Société de personnes à gouvernance paritaire et mutualiste, le Groupe cultive un modèle de protection sociale unique qui conjugue étroitement rentabilité, solidarité et performance. Dans le cadre de l’action sociale AG2R Agirc-Arrco et AG2R Prévoyance, et plus globalement de son engagement sociétal, AG2R LA MONDIALE œuvre au quotidien pour le bien-vieillir au plus près des besoins des personnes et des territoires.

Suivez l’actualité : www.ag2rlamondiale.fr /  @AG2RLAMONDIALE